Disparition de Jean Le Bitoux : L’Inter-LGBT salue la mémoire un fidèle compagnon de route.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SAMEDI 24 AVRIL 2010

C’est avec peine et tristesse que l’Inter-LGBT et ses associations membres ont appris le décès de Jean Le Bitoux, ce mercredi 21 avril.

Militant du FHAR (Front homosexuel d’action révolutionnaire) et du GLH (Groupe de libération homosexuelle) dans les années 70, cofondateur du magazine Gaipied en 1979, journaliste, militant de la lutte contre le sida, Jean Le Bitoux a été un acteur central du militantisme LGBT pendant près de quatre décennies.

Son apport dans la révélation des persécutions subies par des homosexuels français pendant la Seconde Guerre mondiale a été décisif : longtemps ignorés, ces faits tragiques sont aujourd’hui établis par les historiens et reconnus jusqu’au plus haut niveau de l’État.

Au début des années 1990, Jean Le Bitoux a aussi été l’âme du Collectif Gay Pride, dont il est resté administrateur pendant plusieurs années. Avec quelques autres militant-e-s, il a posé les bases d’une démarche revendicative dont l’Inter-LGBT et ses associations sont aujourd’hui les héritières.

L’Inter-LGBT s’associe à la douleur de ses proches et de son compagnon, et rend hommage à un homme auquel le monde associatif doit beaucoup.

Dans la même rubrique