Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche : L’Inter-LGBT et la Ligne Azur (SIS) saluent l’annonce de nouvelles mesures de lutte contre les discriminations et le mal-être en direction des étudiant-e-s.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 24 JUIN 2010

Une première campagne dans l’enseignement supérieur et la recherche avait permis de donner de la visibilité aux questions qui touchent les gays et les lesbiennes et de rappeler que l’enseignement supérieur n’était pas un lieu isolé du reste de la société, un « ilot de tolérance et d’acceptation des différences » comme le sous entendraient un certain nombre d’idées reçues.

C’est pourquoi, ces deux dernières semaines l’Inter-LGBT et Ligne Azur (Sida Info Service) ont rencontré à plusieurs reprises le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR). A quelques jours de la Marche des fiertés Lesbiennes, gaies, bi et trans de Paris dont le mot d’ordre porte sur les violences et les discriminations, le Ministère s’est engagé sur 3 points :
 la relance de la campagne d’affichage "homophobie/lesbophobie" au sein des établissements d’enseignement supérieur dès septembre 2010 ;
 la création d’une nouvelle campagne d’affichage et d’information en lien avec la Ligne Azur concernant le mal-être des étudiant-e-s LGBT (janvier/février 2011) ;
 l’ouverture d’un chantier sur la formation des personnels de l’enseignement supérieur aux problématiques liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre.

Une nouvelle campagne sur le bien-être / mal-être des jeunes LGBT, pour quoi faire ?

A l’instar de la campagne d’affichage "Ligne Azur" diffusée au sein des lycées et des collèges depuis avril dernier, il est aussi nécessaire de travailler en direction du public étudiant. Les étudiant-e-s sont confronté-e-s aux mêmes problématiques de questionnement, de mal-être ou d’affirmation de soi. De nombreuses enquêtes montrent une sursuicidalité significative des jeunes homosexuels par rapport aux jeunes hétérosexuels du même âge. Selon l’Inter-LGBT et Ligne Azur, cette campagne d’affichage devra permettre, à travers son message, de montrer la diversité de nos sexualités, de prévenir le mal-être vécu par les étudiant-e-s LGBT victimes de rejet, et renvoyer vers un service d’aide à distance (Ligne Azur, www.ligneazur.org) et lieux utiles (associations, structures universitaires, lieux d’écoute...).

Formation des personnels : encore beaucoup à faire !

L’Inter-LGBT salue la volonté d’inclure une sensibilisation aux questions de discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Au delà de simples déclarations de principe il sera nécessaire d’impliquer les président-e-s d’Universités, responsables de la gestion des personnels, à ces réflexions et d’y allouer les moyens nécessaires.

Par ailleurs, l’Inter-LGBT rappelle que le Ministère de l’Education Nationale n’a toujours pas tenu ses engagements concernant la création d’un groupe de travail auprès de la DGESCO qui permette la mise en œuvre d’outils concrets destinés aux élèves et aux personnels, à tous les niveaux du système scolaire.

Dans la même rubrique