Résolution historique à l’ONU : Les Droits de l’Homme imposent le respect des orientations sexuelles et des identités de genre

Communiqué de presse du 18 juin 2011

Ce 15 juin 2011, le Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies a adopté à 23 voix contre 19 une résolution affirmant expressément l’égalité entre les hommes quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Le texte de la résolution avait été proposé par l’Afrique du Sud et soutenu par 39 autres Etats. Il a suscité des débats particulièrement houleux. Toutefois, la raison l’a emporté et le texte a été adopté à une nette majorité. D’une part, en préambule de cette résolution le Conseil des droits de l’homme réaffirme l’universalité des droits humains.

D’autre part, suivant cette résolution, une attention toute particulière va être portée aux actes de violences homophobes et transphobes. Ainsi le Conseil des droits de l’homme requiert d’ici la fin de l’année 2011 la rédaction d’un rapport faisant état des lois et pratiques discriminatoires, en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre, dans les différents états du monde. Ce rapport visera ensuite à élaborer des actions de nature à mettre fin aux violations des droits de humains ainsi constatées.

L’Inter-LGBT salue cette action historique des Nations-Unies, et se félicite du vote de la France en faveur de cette résolution.

Toutefois elle ne peut manquer de relever cette nouvelle contradiction entre les engagements internationaux de la France, proclamant que les êtres humains sont égaux quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, et sa politique intérieure, le gouvernement et la majorité parlementaire venant de rejeter une proposition de loi qui aurait permis à tous les couples d’être égaux face à l’institution du mariage, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Texte de la résolution

Contact presse
Nicolas Gougain, porte parole
06 77 87 37 00, nicolas.gougain@inter-lgbt.org

Dans la même rubrique