Parrainage de la « Fondation de la famille » - à quoi joue Claude Greff ?

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 20 OCTOBRE 2011

Nous apprenons que ce jeudi 20 octobre, la "Fondation de la famille" est créée à grand renfort de discours pessimistes sur l’avenir de la famille. Cette initiative de l’association « CLER Amour et Famille » a pour but, peut-on lire, de soutenir « les familles » dans les difficultés qu’elles rencontrent aujourd’hui.

L’Inter-LGBT s’étonne du soutien affiché et du patronage de Mme Claude Greff, Ministre de la famille, a une telle initiative.

Vision restrictive de la famille et associations familiales catholiques*

Les acteurs de cette Fondation décrivent une vision restrictive et archaïque de la famille refusant de prendre en compte leur diversité : familles monoparentales, homoparentales, familles recomposées… Parmi les soutiens à la Fondation on pourra remarquer la présence de Béatrice Bourge, fervente et médiatique opposante à l’homoparentalité ou encore la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques de France.

D’autre part, l’association « CLER Amour et Famille » à l’origine de cette Fondation a manifestement une manière très étrange « d’aider à la parentalité ». A titre d’exemple, elle répond sur son site internet** à des parents, inquiets de découvrir l’homosexualité de leur enfant, qu’il y a "des groupes de pression tendant à faire croire que l’homosexualité est comparable à l’hétérosexualité". Véhiculer de telles insinuations, entre autres, n’est pas rendre service aux familles devant accueillir l’homosexualité d’un enfant. Est-il nécessaire de rappeler que le taux de suicide chez les jeunes homosexuels est largement supérieur à la moyenne ? Cela ne peut s’améliorer en niant l’amour entre deux personnes de même sexe.

Après le rapport parlementaire sur la « famille durable », comment interpréter ce soutien de la Ministre de la famille à la « Fondation de la Famille » ?

Nous ne pouvons que nous interroger sur le lien avec le récent rapport parlementaire sur la « famille durable » dénonçant en filigrane les droits des personnes LGBT, et refusant de façon très claire l’idée que les couples de même sexe et les familles homoparentales ou transparentales puissent faire famille et avoir des projets de vie.

L’Inter-LGBT s’inquiète d’un véritable retour en force des idées ultra-conservatrices dans le débat politique et de la caution que semble y apporter le gouvernement. Elle demande des explications et des clarifications de Mme la Ministre sur son soutien à cette initiative.

Contact presse : Nicolas Gougain, porte parole : 06 77 87 37 00, nicolas.gougain (at) inter-lgbt.org

Post-Scriptum

(**) - http://www.cler.net/themes/marron/reussir-son-couple/sexualite/que-dois-je-lui-dire

(*) - http://www.fondationdelafamille.org/comite-de-parrainage

Dans la même rubrique