Résultats des législatives

Une nouvelle majorité politique en faveur des LGBT, mais les associations restent mobilisées !

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 18 JUIN 2012

L’Inter-LGBT prend acte du résultat du second tour des élections législatives. Le gouvernement Ayrault dispose ainsi de la majorité nécessaire pour faire adopter les différents projets de loi pour lesquels nous militons.

La « droite populaire » et « l’entente parlementaire » sanctionnées, des députés soutenant publiquement la cause LGBT à l’assemblée nationale !

Les électeurs ont sanctionné des figures emblématiques de « l’entente parlementaire » telles que Jean-Marc Nesmes (initiateur de l’appel), Eric Raoult, Brigitte Barèges, Christian Vanneste, Claude Bodin, Patrick Beaudouin... La campagne « Égalité LGBT 2012 » aura permis de manière inédite de mettre en lumière le soutien de nombreux candidats, aujourd’hui élus députés, pour les causes des LGBT – parfois face aux signataires de « l’entente parlementaire » à l’instar de Sabine Buis (PS, Ardèche) ou Laurence Abeille (EELV, Val de Marne). L’Inter-LGBT s’inquiète toutefois de l’entrée au parlement du Front National, parti qui fonde son orientation politique sur la discrimination.

L’Inter-LGBT sollicite un rendez-vous auprès de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault

Sur les questions LGBT le gouvernement a, depuis son élection, envoyé plusieurs signaux positifs : égalité face au mariage et à l’adoption ou révision des critères d’exclusion du don du sang. Pour autant, en dehors des déclarations de bonne intention, tout reste à faire.

Ainsi, l’Inter-LGBT sollicite dès aujourd’hui un rendez-vous auprès du Président de la République et également auprès du Premier ministre afin de pouvoir échanger sur le calendrier et le périmètre des réformes à venir sur les questions LGBT. Nous comptons pouvoir les rencontrer avant le 30 juin, date de la Marche des Fiertés LGBT de Paris.

Si les textes sur le mariage ou l’adoption par les couples de même sexe sont déjà écrit, pour autant, nous rappelons que « le mariage et l’adoption » ne sauraient, à eux seuls, répondre à nos revendications, notamment en ce qui concerne l’homoparentalité (PMA, co-parentalité, réforme de la filiation...). D’autre part, nous voulons obtenir des engagements de la nouvelle majorité sur des sujets, moins visibles dans les campagnes électorales mais très importants à notre sens, telles que les droits des personnes trans, la santé LGBT (dont la lutte contre le VIH) ou encore la lutte contre les discriminations (École, Travail, violences).

L’Inter-LGBT mobilisée – l’égalité n’attend plus !

Alors qu’aucune avancée législative majeure n’a vu le jour depuis le vote du Pacs en 1999, les attentes des LGBT sont immenses et la responsabilité du nouveau gouvernement d’autant plus forte. Vigilante, l’Inter-LGBT attend du gouvernement un signal fort à la veille de la prochaine Marche des Fiertés LGBT de Paris. Première grande manifestation politique de la nouvelle mandature (plus d’un demi million de participant-e-s en 2011), elle se déroulera le 30 juin (Montparnasse – Bastille) et son mot d’ordre sera « 2012 – l’égalité n’attend plus ».

Contact presse : Nicolas Gougain, Porte parole de l’Inter-LGBT, 06 77 87 37 00, nicolas.gougain (at) inter-lgbt.org

Dans la même rubrique