Soutenir la Baltic Pride à Vilnius !

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MERCREDI 5 MAI 2010

Le Centre-LGBT Paris-Idf et l’Inter-LGBT viennent d’apprendre le gel de l’autorisation de la Marche des Fiertés à Vilnius par le juge de la Cour administrative régionale. Cette démarche est motivée par la crainte que la sécurité des participant-e-s ne puisse être garantie. Les autorités ont annoncé qu’elles avaient connaissance de l’intention de nombreux groupes extrémistes de s’opposer aux manifestants.

La Lituanie Gay League et l’Association des jeunes LGBT ont déposé une plainte contre le procureur général en l’accusant de pratiques illégales et discriminatoires. La Présidente de la République de Lituanie, Dalia Grybauskaité, a déjà réagi en critiquant publiquement la décision du juge, en disant qu’elle est stupéfaite par le manque de communication entre les différents organismes sur l’évaluation des risques pour la Marche des fiertés, tout en soulignant que la police était prête à en assurer la sécurité. Elle a rappelé que la Constitution lituanienne garantit le droit de manifester pacifiquement.

Comme chaque année, l’ILGA-Europe, comme d’autres grandes organisations internationales, a décidé d’apporter son soutien aux LGBT qui vivent dans cette région. ILGA-Europe, l’Intergroupe sur les droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) du Parlement Européen, Amnesty International et l’Inter-LGBT ont invité les autorités lituaniennes à veiller au respect du droit fondamental de se réunir pacifiquement et à assurer une protection efficace aux lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Les membres des exécutifs de chacune de ces associations se rendront donc sur place pour défiler ce samedi 8 mai.

Les autorités ne peuvent se laisser ainsi menacer par des groupuscules extrémistes et homophobes ; il est de leur devoir d’assurer la protection des manifestant-e-s qui ne font qu’exercer leurs droits et libertés, confirmés par la résolution de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ce 29 avril qui exige aux États membres d’« assurer le respect des droits fondamentaux des personnes LGBT, notamment la liberté d’expression, de réunion et d’association, conformément aux normes internationales en matière de droits de l’homme ».

Nos associations demandent aux autorités françaises de manifester leur soutien à la liberté de rassemblement et de manifestation des personnes LGBT partout en Europe et à leur sécurité. Elles leur demandent également d’œuvrer pour la sécurité de leurs ressortissants lors de ces évènements, notamment en s’en assurant auprès des autorités locales. Nous attendons également de toutes les associations, groupes ou partis politiques qui se sentent concernés par la lutte contre les discriminations et les violences à l’égard des personnes LGBT de manifester leur soutien à cette emblématique Baltic Pride.

Le 8 mai 2009, à quelques jours de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, il est toujours nécessaire de se mobiliser dans les pays où il est encore difficile de vivre en plein jour son orientation sexuelle ou son identité de genre et revendiquer le respect des droits et des libertés.

Dans la même rubrique